16 juin 2024

leun2trois.com

Comprendre pour informer pour rendre compte de ce qui se passe dans le monde

dette envers la France

Maroc, Égypte, Côte d’Ivoire, … ces pays africains où la dette envers la France est plus élevée

La France maintient une position économique prédominante dans de nombreux pays africains, en raison des liens historiques qui ont persisté entre Paris et le continent. Dans cette dynamique, la France accorde régulièrement un soutien financier à plusieurs pays africains.

Dans le souci d’élucider cette réalité, il est pertinent d’analyser les pays africains qui ont le plus bénéficié de l’aide financière de Paris, et donc qui sont les plus endettés envers la France. En 2022, sur une dette totale de 17 062,6 millions d’euros (11 191,67 milliards FCFA) contractée par les pays africains auprès de la France, selon les données compilées par Sika Finance issues du rapport du trésor public français, 10 pays se sont particulièrement distingués par l’ampleur de leur dette envers Paris.

Notons que la structure de cette dette comprend les aides publiques au développement ainsi que les aides de nature commerciale détenues directement par l’État français de même que celles des structures financières telles que l’Agence française de développement, BPI Assurance Export (ex Coface) et Natixis pour le compte de la France.

En tête de ce classement, on retrouve le Maroc avec un encours de dette de 3 105,63 millions d’euros (18% de la dette totale africaine) envers la France, suivi par l’Égypte (1 583,60 millions d’euros) et la Côte d’Ivoire (1 483,05 millions d’euros).

Si les positions d’Abidjan et de Rabat semblent cohérentes compte tenu de leurs relations étroites avec Paris au cours des dernières années en tant que pays francophones, le cas du Caire reste néanmoins surprenant.

Source : Sika Finance