6 juillet 2022
le baobab

le baobab, l’arbre de vie aux mille trésors

Le baobab, l’un des plus grands arbres du monde, est l’emblème du continent africain. Considéré comme un arbre de vie, il est aussi entouré de mythes et de légendes.

 

le baobab

 

Quand le jour se lève sur les îles du Sine Saloum, à l’ouest du Sénégal, le soleil semble venir réveiller les baobabs et dévoiler leur silhouette unique. Certains disent que ce n’est pas un arbre, mais une plante géante. Il s’agit d’un végétal étonnant, hors normes. Dans l’ouest du pays, comme partout ailleurs, il n’y a plus de touristes pour venir admirer les paysages et la nature, crise sanitaire oblige. Alors, un guide amoureux des baobabs offre une petite visite privée aux équipes de France Télévisions. “Ce sont des arbres de vie. Ils sont très résistants“, confie-t-il.

 

le baobab hors norme

 

Mythes et légendes

Au Sénégal, le baobab a aussi un rôle social. Dans chaque village, il y a d’ailleurs un baobab sacré, et autant de croyances, de mythes et de légendes. Un homme, filmé par France Télévisions, respecte cet arbre qui accompagne tous les événements de la vie. “Quand il y a des cérémonies, des fêtes, des mariages ou des malades, nous sommes obligés de les amener autour du baobab, de faire sept fois le tour, pour les guérir. Et si c’est pour les mariages, c’est pour le bonheur“, explique-t-il.

 

On s’y retrouve pour palabrer, pour se marier ou implorer la pluie de tomber. Dans le pays, le baobab est partout et sert à tout” De fait, ses usages sont multiples. Ses feuilles se mangent (bouillies), comme ses fruits. Il a des vertus médicinales. Problème : malgré ses nombreuses qualités et son importance dans la culture africaine, l’arbre est menacé. Notamment par les carrières alimentant l’industrie du ciment. Ainsi à Bandia (65 km au sud de Dakar), qui fut l’une des plus belles forêts de baobabs du Sénégal, il ne reste qu’un paysage mortifère de cratères abandonnés.

France 2