6 juillet 2022
CUBA

Cuba dit adieu à son système à deux monnaies

Le 1er janvier 2021, le CUC, le peso convertible, surtout utilisé par les touristes, ne sera plus en vigueur sur l’île. Une décision risquée économiquement.

 

La valeur du CUC

La valeur du CUC était alignée sur celle du dollar (illustration). © Manuel Romano / NurPhoto / NurPhoto via AFP

C’est une petite révolution qui se profile à Cuba. L’île va tourner la page de son système unique au monde. Une seule monnaie locale sera en vigueur à partir du 1er janvier 2021, a annoncé jeudi le président Miguel Diaz Canel. La mesure, qui était annoncée depuis des années et sans cesse repoussée, est destinée à rendre l’économie cubaine plus lisible pour les investisseurs étrangers. « Nous considérons que les conditions sont réunies pour annoncer le début de cette réforme à partir du 1er janvier 2021, avec un taux de change unique de 24 pesos cubains pour un dollar », a annoncé le président à la télévision, au côté de l’ex-président et premier secrétaire du Parti communiste Raul Castro.

Fidel et Raul Castro

 

« Nous rappelons l’importance de cette tâche, qui placera le pays dans de meilleures conditions pour les transformations que nécessite l’actualisation de notre modèle économique è », a-t-il ajouté. Le dirigeant communiste a reconnu qu’il s’agit d’« une des tâches les plus complexes » que doit affronter le pays, déjà affecté par « les effets du renforcement de l’embargo (américain), la situation de la pandémie de Covid-19, la crise économique internationale et les impacts provoqués sur notre économie ». En effet, le processus, repoussé depuis des années dans l’attente du meilleur moment pour le faire, survient finalement dans le pire contexte, alors que l’économie cubaine devrait chuter de 8 % cette année, selon les prévisions de la Cepal, commission économique de l’ONU pour l’Amérique latine.

Risque d’inflation

La réforme fera disparaître le peso convertible ou CUC, aligné sur le dollar et né justement en 1994 pour accompagner puis remplacer cette devise. Ne restera que le peso cubain ou CUP, qui vaut 24 fois moins. Cette unification survient alors que l’île a réintroduit depuis octobre 2019 le dollar, avec l’ouverture de magasins d’électroménager et alimentaires où l’on ne peut payer qu’avec cette devise. La valeur du CUP pourrait souffrir face à cette monnaie forte. Par ailleurs, les entreprises d’État, qui bénéficient d’un taux allégé d’un CUP pour un dollar, vont voir leurs coûts de production grimper et donc leurs prix. Le gouvernement a déjà annoncé qu’il procéderait à une hausse significative des salaires pour compenser la forte inflation attendue.

Source AFP