16 juin 2024

leun2trois.com

Comprendre pour informer pour rendre compte de ce qui se passe dans le monde

Guinée

Un énorme incendie après une explosion dans un dépôt de carburant en Guinée

Un énorme incendie s’est déclaré à Conakry, la capitale guinéenne, après une explosion dans un dépôt de carburant le 18 décembre. Selon certaines informations, des dizaines de blessés auraient été transportés vers deux des principaux hôpitaux de la ville.

« Les blessés arrivent par dizaines dans deux des principaux hôpitaux de Conakry, Ignace Deen et Donka », a affirmé le docteur Mamadouba Sylla, un chirurgien qui travaille à l’hôpital de Donka, vers la pointe de Conakry. Aucun bilan humain et matériel n’est encore disponible. Les autorités guinéennes ont annoncé que les écoles resteraient fermées et ont prié les habitants de la capitale guinéenne de rester chez eux.

L’explosion, rapidement suivie d’un incendie, a eu lieu un peu après 00h30, dans le quartier administratif et des affaires de Kaloum, non loin du port, selon des médias guinéens et des habitants.

Le courant complètement coupé

Une épaisse fumée s’élevait encore dans le ciel guinéen en début de matinée alors que beaucoup d’habitants fuyaient la zone de l’incident, ainsi que le montraient des images diffusées sur les réseaux sociaux. Des dizaines de véhicules de la protection civile se sont rendus dans la zone touchée, selon des témoins.

« Kaloum est en train de brûler. Le secteur du port est complètement barricadé par les forces de l’ordre et les sapeurs pompiers couraient vers le [lieu] du sinistre », a indiqué un habitant de la zone, par téléphone. « Le courant est complètement coupé dans le secteur », a ajouté Thierno Diallo, qui s’est présenté comme un douanier.

Que sait-on de l’explosion du dépôt pétrolier qui a fait plusieurs morts à Conakry ?

Le feu s’est déclaré vers minuit, selon un communiqué du gouvernement, dans le plus gros dépôt pétrolier du pays, situé dans le quartier de Kaloum, dans le centre-ville de Conakry.

« Les feux se poursuivent », a confié à BBC Afrique, Ousmane Gaoual Diallo, le ministre des postes et télécommunications, et porte-parole du gouvernement guinéen, joint aux environs de 11h Gmt.

Ce dépôt de la Société Guinéenne de Pétrole alimente tout le pays en carburant. Il est situé dans le centre administratif, une sorte de presqu’ile dans laquelle se trouvent les ministères, les banques, les bureaux de l’administration, des ambassades. C’est le point névralgique, le cercle. de toute l’administration guinéenne.

« Il y a eu des victimes, mais on n’a pas encore fini de dénombrer à ce stade le nombre de victimes aussi bien les riverains que ceux qui se trouvaient à proximité. Parce qu’il faut savoir que le dépôt d’hydrocarbures est un dépôt qui fonctionne vingt-quatre heures sur vingt-quatre et donc il est presque à craindre qu’il y ait beaucoup de victimes, le chiffre provisoire sera communiqué ultérieurement, lorsqu’on aura recoupé toutes les informations provenant des sources hospitalières ». confie le porte-parole du gouvernement.

Les populations prises par la panique

Des habitants de Kaloum ont quitté leurs domiciles par vagues successives pour rallier la banlieue ou le bord de mer.

« C’est à minuit que le feu s’est déclaré. Nous avons pris la fuite. Nous avons entendu une explosion assourdissante. Et des vitres de maisons ont été brisées par le souffle. C’était la panique à Kaloum. Les habitants de Kaloum réveillés par ce bruit ne savaient où donner de la tête » confie un habitant.

Dans le lieu du sinistre, on observe des équipes de sapeurs-pompiers encore mobilisées, pour le moment, les flammes sont toujours allumées, et l’on ne sait pas s’il restera encore du liquide dans ce dépôt, le principal « qui couvre tous les besoins du pays », confie M. Gaoual Diallo, et « ce n’est qu’à la maitrise du feu qu’on pourra faire un tel bilan”.

En 2022, la Guinée consommait en moyenne 8 millions de litres de carburant par jour, soit 4,5 millions de litres de gasoil, et 3,5 millions de super, selon les responsables de la SONAP, la Société Nationale de Pétrole.

SOURCE : MÉDIAS