16 juin 2024

leun2trois.com

Comprendre pour informer pour rendre compte de ce qui se passe dans le monde

Sénégal

Sénégal : Le Premier ministre Sonko  veut redéfinir les relations avec la France

Le Premier ministre sénégalais Ousmane Sonko veut réévaluer les relations entre la France et le Sénégal et plus globalement avec le continent africain.

Le président du parti Le Pastef prône un rapport basé sur « la justice, le dialogue et le respect mutuel ».
Pour lui,  les relations entre l’Europe et l’Afrique, et particulièrement entre la France et le Sénégal n’ont pas toujours été axées sur le respect mutuel.
 « Jusque-là, nous avons surtout observés des relations léonines au profit de l’Europe et de la France, assises sur des schémas historiques de spoliation’’, a-t-il tranché, cité par AfricaNews.

Des propos, qu’il a tenus lors d’une conférence qu’il co-animait avec Jean-Luc Mélenchon, leader du parti français de gauche, La France Insoumise (LFI), sur le thème : ‘’Échanges sur l’avenir des relations Afrique-Europe’’.  

Arrivé au Sénégal mercredi, Jean-Luc Mélenchon est en séjour professionnel dans le pays pour une durée de quatre jours.
En rupture avec l’ancien régime, dirigé par l’ex-président Macky Sall, le pouvoir actuel avec à sa tête le président Bassirou Diomaye Faye, entend bien réécrire l’histoire qui lie le Sénégal et la France.

Lors de cette conférence qui a rassemblé de nombreux jeunes, le Premier ministre Ousmane Sonko a aussi évoqué l’avenir des bases militaires françaises, implantées au Sénégal et dans plusieurs pays africains.  
« Quelles sont les raisons pour lesquelles la France multiplie ses bases militaires au Sénégal. Pourquoi cette faveur ? », s’interroge le président du parti Pastef les Patriotes, qui réitère la volonté du Sénégal de disposer lui-même de ses bases militaires.  
Cependant, Ousmane Sonko rappelle que cela ne remet aucunement, en cause les accords de défense que le Sénégal partage avec les autres pays avec qui il a signé des conventions.

SOURCE : African Manager