10 août 2022
Pourquoi les deux Congo portent-ils le même nom ?

Pourquoi les deux Congo portent-ils le même nom ?

Deux pays pour un seul nom. Le Congo-Brazzaville et le Congo-Kinshasa n’ont pas le même drapeau, mais ils se partagent un nom en commun depuis de nombreuses années. A l’origine, un royaume prospère…

Deux pays, mais un nom qui porte à confusion. Difficile pour certains de différencier la République démocratique du Congo (RDC) et la République du Congo, que l’on surnomme d’ailleurs volontiers respectivement le Congo-Kinshasa et le Congo-Brazzaville, du nom de leurs capitales, pour plus de simplicité.

Il fut un temps où la confusion était d’ailleurs impossible. D’abord appelée Congo belge, entre 1908 et 1960, la RDC actuelle avait été rebaptisée Zaïre de 1971 à 1997. Rien à voir avec l’ancien Congo français, donc, dont l’appellation a changé en 1910.

Pour comprendre pourquoi ces deux pays s’appellent aujourd’hui Congo, il faut remonter au XIIIe siècle. A cette époque, plusieurs territoires politiques occupent le territoire actuel des deux Congo, parmi lesquels le Kongo, un royaume prospère qui serait donc à l’origine du nom.

« Tuele ku Ngo »

Mais d’où vient le nom Kongo ? Auteur du « Dictionnaire de l’origine des noms et surnoms des pays africains », Arol Ketchiemen indique que le nom du royaume vient d’une expression utilisée par les populations locales qui, en cas de danger, se réfugiaient chez le « léopard », le roi du territoire. « Tuele ku Ngo », scandaient-elle alors — comprenez « Nous allons chez le léopard ». Une phrase qui, raccourcie, aurait donné sa dénomination au royaume du Kongo.

Le royaume Kongo se trouve dans le sud de la République du Congo et à l’extrême ouest de la République démocratique du Congo. Mais le territoire empiète également sur l’Angola et le Gabon actuels.

Outre le fait d’avoir donné son nom aux deux pays voisins, le royaume du Kongo a également été à l’origine du baptême du fleuve qui sépare Kinshasa et Brazzaville. Autrefois désigné Nzaï, il a été renommé par les explorateurs portugais, à la fin du XVe siècle, fleuve Congo. Mais le nom Nzaï est, lui aussi, longtemps resté important dans l’histoire de la région, puisque c’est lui qui avait donné à Mobutu l’idée de nommer son pays… le Zaïre.

Une décision étonnante. Bien qu’il tenta par tous les moyens d’effacer les traces de la colonisation, Mobutu opta pour le nom Zaïre, qui rappelait pourtant l’arrivée des Occidentaux dans la région. Il fallut attendre 1997, et l’arrivée de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL) et de Joseph Kabila au pouvoir pour que le Zaïre redevienne la République démocratique du Congo, effaçant ainsi l’action du général Mobutu, qui avait pourtant opté pour le mot Zaïre, dans l’espoir d’éviter toute confusion entre la RDC et la République congolaise voisine.

Source: lejournaldelafrique