6 juillet 2022
Idrissa Gueye milieu de terrain du PSG

LUTTE CONTRE L’HOMOPHOBIE: LE CONSEIL D’ÉTHIQUE DE LA FFF PRESSE GUEYE DE S’EXPRIMER APRÈS SON BOYCOTT

La Conseil national d’éthique de la Fédération française de football (FFF) invite Idrissa Gueye à expliquer son refus de porter le maillot au flocage arc-en-ciel pour la journée de lutte contre l’homophobie.

Idrissa Gueye est sommé de s’expliquer sur la raison de son absence à la Mosson le week-end dernier. Le Conseil national éthique de la FFF s’est emparé du dossier qui fait polémique depuis que le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a manqué la dernière rencontre de son club. A priori en raison du flocage arc-en-ciel imposé dans le cadre de l’opération intitulée “Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot”, en marge de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie.

Le Paris Saint-Germain a évoqué des raisons personnelles pour expliquer l’absence de son joueur. Des raisons personnelles qui toucheraient à l’intime et aux convictions religieuses du joueur de 32 ans. Une thèse que semble accréditer le tweet de soutien du président sénégalais Macky Sall, estimant que les convictions religieuses du joueur “doivent être respectées”.

Une situation “grave” pour le CNE

“De deux choses l’une, soit ces supputations sont infondées et nous vous invitons sans délai à vous exprimer afin de faire taire ces rumeurs, exhorte le Conseil national éthique de la FFF. Nous vous invitons par exemple à accompagner votre message d’une photo de vous portant le maillot en question. Soit ces rumeurs sont exactes. Dans ce cas, nous vous demandons de prendre conscience de la portée de votre geste et de la très grave erreur commise. La lutte contre les discriminations dont font l’objet les différentes minorités, quelles qu’elles soient, est un combat indispensable et de tous les instants.”

“Qu’il s’agisse de la couleur de peau, de la religion, de l’orientation sexuelle, ou de toute autre différence, toutes les discriminations reposent sur le même fondement qui est celui du rejet de l’autre parce qu’il est différent du plus grand nombre”, insiste le CNE qui juge la situation “suffisamment grave” pour lui adresser ce courrier. “En refusant de participer à cette opération collective, vous validez de fait les comportements discriminatoires, le refus de l’autre, et pas uniquement contre la communauté LGBTQI +”, insiste le Conseil national de l’éthique. Outre la polémique suscitée, les reproches formulés à l’encontre d’Idrissa Gueye ont déclenché un torrent de réactions haineuses contre la communauté LGBT.

Quentin Migliarini Journaliste RMC Sport