10 août 2022
Le couple qui a trouvé une faille mathématique au loto et gagné des millions

L’histoire du couple qui a gagné des millions grâce aux mathématiques

Connaître les numéros gagnants de la loterie est le rêve de beaucoup. Mais un retraité a prouvé qu’il peut être plus utile de connaître les bases de l’arithmétique et de lire les petits caractères des concours.

Jerry Selbee et sa femme Marge ont détenu pendant une décennie des dizaines et des dizaines de billets gagnants de deux loteries d’État américaines.

Ils ont gagné 26 millions de dollars US (16 868 997 000 FCFA) entre 2003 et 2012.

La clé ? Un simple calcul statistique qui n’enfreint aucune loi et que Selbee a résolu en un tournemain : “il m’a fallu moins de deux minutes pour me rendre compte que ce jeu pouvait être rentable”.

“C’est juste de l’arithmétique de base”

L’histoire des Selbee est tout le contraire de celle de Jordan Belfort, l’expert new-yorkais de la finance et de la manipulation des marchés dépeint dans “Le Loup de Wall Street”.

Le couple a vécu toute sa vie dans la petite ville d’Everett, dans le Michigan, où rien d’aussi excitant que ce qui a été vu à partir de 2003 n’était jamais arrivé.

Jerry Selbee venait de prendre sa retraite quand, un jour ordinaire, il est passé devant une publicité pour le jeu de loterie d’État Windfall.

Il a lu les petits caractères de l’annonce et, grâce à son esprit mathématique agile cultivé depuis ses études à l’université Western Michigan, il a compris qu’il y avait là une grande opportunité.

“J’ai trouvé une bizarrerie”, explique Selbee dans une interview accordée à CBS.

Pour gagner le tirage Windfall, un joueur devait trouver les six numéros du tirage. Si personne n’a trouvé la bonne réponse, le prix a été divisé entre ceux qui ont trouvé cinq, quatre et trois réponses identiques.

Selon ces règles, les chances de gagner en investissant une bonne somme d’argent dans des billets de loterie sont beaucoup plus élevées que les tirages qui ne divisent pas la bourse vers le bas.

La loterie Windfall du Michigan a partagé le jackpot entre plusieurs gagnants.

Selbee en a déduit qu’en dépensant 1 100 dollars (713 688 FCFA), il obtiendrait mathématiquement au moins un ticket gagnant à 4 chiffres.

“Sur 18 [tickets], j’ai obtenu 1 000 dollars (648 807 FCFA) pour un gagnant à quatre numéros et 18 gagnants à trois numéros d’une valeur d’environ 50 dollars (32 440 FCFA) chacun, soit environ 900 dollars (583 926 FCFA). Donc, en investissant 1 100 dollars (713 688 FCFA), j’ai obtenu environ 1 900 dollars (1 232 734 FCFA)”, explique-t-il.

“Ce n’est que de l’arithmétique de base”, fait remarquer le retraité, comme s’il s’agissait d’une évidence.

Jerry et Margo Selbee GETTY IMAGES

Une entreprise, un travail acharné

Aux États-Unis, les gens dépensent environ 80 milliards de dollars par an en jeux de loterie d’État, soit environ 250 dollars par personne en moyenne.

Selbee a dépensé un peu plus que cela, mais avec l’assurance que peu de gens peuvent avoir d’être un gagnant probable avec un retour aussi élevé sur leur premier investissement.

Jerry Selbee n’a pas hésité à franchir un nouveau palier : il a dépensé 3 600 dollars (2 335 707 FCA) et reçu 6 300 dollars (4 087 487 FCFA).

Il a ensuite acheté 8 000 dollars (5 190 460 FCFA) et les a doublés. C’est là qu’il a dit à sa femme ce qu’il faisait.

Ils ont commencé à investir des milliers de dollars supplémentaires et ont créé une société, GS Investment Strategies LLC, pour gérer les ressources.

À un moment donné, ils ont décidé d’inviter d’autres personnes de leur communauté en leur vendant des parts de l’entreprise pour 500 USD (324 403 FCFA).

Ils allaient des fermiers aux avocats d’Everett avec lesquels ils investissaient des sommes plus importantes.

L’un des meilleurs prix s’élevait à 853 000 dollars (553 432 870 FCFA), selon les livres de comptes actualisés du couple.

Si l’ensemble du projet présentait de bons avantages pour un couple de retraités, qui disposait de beaucoup de temps, la réalisation de l’achat massif de billets a demandé beaucoup de temps et d’efforts.

Les choses se sont compliquées quand la loterie Windfall du Michigan a été fermée.

Un ami leur a fait savoir que dans l’État du Massachusetts, à des milliers de kilomètres d’Everett, il existait un tirage similaire, Cash Windfall. Après quelques minutes de calculs, Selbee savait que ça marcherait.

Pendant six ans, le couple a sillonné six États américains pour utiliser les distributeurs automatiques de billets de loterie dans deux magasins pour jouer à Cash Windfall.

En moyenne, ils ont dépensé environ 600 000 dollars US (389 284 550 FCFA) environ sept fois par an.

Les Selbee passaient 10 jours dans un hôtel à trier les billets à la main, par journées de 10 heures – “amusant”, dit l’homme aujourd’hui âgé de 80 ans.

“Cela vous donne une satisfaction de réussir quelque chose qui était valable non seulement pour nous personnellement, mais aussi pour nos amis et notre famille.

PARAMOUNT IMAGES

Y avait-il quelque chose d’illégal ?

L’entreprise a pris fin en 2012, après l’achat de 18 millions de billets de loterie.

Une enquête menée par le Boston Globe a révélé que certains magasins équipés de distributeurs automatiques de billets de loterie dans le Massachusetts comptaient un nombre élevé de gagnants.

Les Selbee n’étaient pas seuls, il y avait un autre groupe, des étudiants du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), qui jouaient également gros au Cash Windfall.

Cela a incité les autorités de l’État à enquêter sur ce qui se passait, à savoir s’il y avait un système frauduleux ou de la corruption dans le jeu. À la surprise des procureurs, aucune illégalité n’avait été commise.

“J’étais sidéré, abasourdi, que ces génies des maths aient trouvé un moyen légal de gagner une loterie d’État et d’en tirer des millions”, déclare à CBS Greg Sullivan, un inspecteur qui a dirigé l’enquête.

Après tout, les actions des Selbee ou des étudiants n’ont pas empêché les autres joueurs de Cash Windfall de trouver les six numéros, ce qui aurait gâché les investissements du couple de retraités ou des jeunes du MIT. Et quiconque pouvait trouver la logique arithmétique des prix pouvait gagner.

La loterie Cash Windfall a finalement été annulée et aujourd’hui, il n’y a plus de loteries Windfall dans le pays pour assurer des chances de gain aussi élevées.

Les Selbee avaient déjà des millions de dollars dans la poche qui, loin d’être dépensés en luxes et en extravagances, ont servi à financer l’éducation de leurs petits-enfants.

Et, selon toute vérification, ils conservent également plus de 60 tonnes de billets de loterie Windfall.

La rédaction BBC News Mundo