10 août 2022
La Coupe d'Afrique des nations 2023 en Côte d'Ivoire décalée en janvier 2024

La dernière édition a été remportée par le Sénégal face à L'Égypte (0-0, 4-2 aux t.a.b.(Ayman Aref/Picture Alliance/Presse Sports)

La Coupe d’Afrique des nations 2023 en Côte d’Ivoire décalée en janvier 2024

La Confédération africaine de football a annoncé ce dimanche sa décision de décaler l’édition 2023 de la CAN en janvier 2024 à cause des conditions climatiques en Côte d’Ivoire.

Il n’y aura pas de CAN en 2023. Initialement prévue entre juin et juillet en Côte d’Ivoire, cette 34e édition se jouera en janvier 2024 a annoncé ce dimanche la CAF (Confédération africaine de football) à Rabat.

Cette édition, comme celle au Cameroun, aura donc lieu en début d’année civile. Une situation qui risque encore de créer de très fortes tensions avec les clubs européens qui emploient massivement les joueurs africains. Les acteurs du foot européens étaient ainsi vent debout contre l’organisation de la CAN 2021 en janvier/février 2022. Patrice Motsepe s’en souvient bien et c’est pourquoi il estime difficile d’organiser systématiquement sa compétition-phare à cette période de l’année. « Janvier n’est pas une période idéale, car les clubs européens ne sont pas toujours enclins à libérer certains de leurs meilleurs joueurs. Mais en l’état actuel des choses, nous n’avions vraiment pas le choix », poursuit-il.

L’incertitude sur les conditions climatiques sur cette période de l’année, mise en avant par les terribles pluies diluviennes qui ont frappé la Côte d’ivoire ces dernières semaines, a poussé l’instance à décaler officiellement la compétition.

Pas de décision similaire sur la CAN 2025, en Guinée pour le moment

Enfin, interrogé sur le fait que le même problème climatique se posera sans doute pour la CAN 2025, prévue en juin/juillet en Guinée, l’homme d’affaires a préféré botter en touche. « Toutes ces problématiques ont été et sont suivies de près par le Comité exécutif. Nous ferons une annonce appropriée en temps voulu… »

Source MEDIAS