6 juillet 2022
Guinée cohabitation entre hommes et chimpanzés difficile

Guinée : une cohabitation entre hommes et chimpanzés de plus en plus difficile

En Guinée, la cohabitation entre les chimpanzés et les hommes est de plus en plus compliquée. Les animaux se montrent plus agressifs au fur et à mesure que les champs de cultures empiètent sur leur territoire.

En Guinée, leur cri résonne à des centaines de mètres. Dans une région du centre du pays, les chimpanzés sont près de 60 000. Désormais, ils s’aventurent de plus en plus loin, jusqu’aux portes des villages. Au fil des ans, la cohabitation avec les habitants est devenue de plus en plus compliquée et parfois, les singes attaquent.

Une petite fille de quatre ans victime

À Longory (Guinée), une petite fille de quatre ans fait partie des dernières victimes. Elle a été attaquée alors qu’elle jouait dans un champ. La bête l’a prise avant de la relâcher finalement, après l’avoir mordue et griffée au visage. “Je ne sais pas exactement d’où est venu le chimpanzé, mais je l’ai pourchassé pour récupérer ma fille”, témoigne Fatoumata Diarra, mère de la petite fille. Face à cet épisode traumatisant, le conseil des habitants de Longory s’est réuni. Jusqu’à nouvel ordre, il a décidé de ne plus laisser sortir les enfants sans surveillance. Si les chimpanzés attaquent, c’est parce que leur espace de vie se réduit, conquis par les cultures des hommes.