6 juillet 2022
Le président guinéen lors d'un discours le 26 avril 2019

Le président guinéen lors d'un discours le 26 avril 2019 THIERRY GOUEGNON / REUTERS

Guinée : retour de l’ex-président Condé après des soins à l’étranger

Le président guinéen déchu Alpha Condé est rentré en Guinée vendredi après un séjour aux Émirats arabes unis pour y être soigné, a annoncé vendredi la junte au pouvoir à Conakry.

Alpha Condé «a regagné Conakry cet après-midi après des soins médicaux aux Émirats arabes unis», selon un communiqué lu à la télévision d’État au nom du Comité national du rassemblement et du développement (CNRD), l’organe dirigeant de la junte, et de son chef, le colonel Mamady Doumbouya.

À la tête du pays pendant près de 11 ans, Alpha Condé a été renversé le 5 septembre 2021 par le colonel Doumbouya, qui s’est fait investir depuis lors président de la République. «L’ancien président restera en Guinée aussi longtemps que sa santé le permettra. Son intégrité et sa dignité seront toujours respectées conformément à son rang et à son statut», assure le CNRD.

Alpha Condé, 84 ans, avait quitté le pays à la mi-janvier pour des examens médicaux. La junte passe pour avoir rechigné à le laisser partir à l’étranger, redoutant des menées de sa part contre le nouveau pouvoir. L’ancien président rentre à Conakry alors que son parti, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), dont il s’est mis à l’écart, a dénoncé jeudi ce qu’il a qualifié d’«agissements arbitraires» et «d’acharnement» des autorités à son égard.

La veille, un ancien Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, et trois ex-ministres, tous en poste sous sa présidence, avaient été inculpés pour détournement présumé de fonds publics et écroués, devenant les dernières personnalités de l’ancien pouvoir à être inquiétées par la justice depuis le coup d’État de septembre 2021.

Par Le Figaro avec AFP