10 août 2022
Guinée des manifestations contre la junte paralysent Conakry

© AFP/CELLOU BINANI

Guinée: des manifestations contre la junte paralysent Conakry, un mort selon les organisateurs

Des manifestations contre la junte au pouvoir en Guinée depuis septembre 2021 ont paralysé jeudi la capitale, faisant un mort selon les organisateurs de ce mouvement de rue marqué par des heurts entre manifestants et forces de l’ordre, alors que l’organisation des Etats ouest-africains affirme avoir convaincu les militaires de réduire la transition de trois à deux ans.

Les autorités n’ont pas confirmé ce mort lors de ces manifestations interdites à Conakry, menées à l’initiative du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), une importante coalition de partis, de syndicats et d’organisations de la société civile, qui dénoncent la “gestion unilatérale de la transition” par la junte.

L’ancien parti au pouvoir, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) et une autre importante coalition formée de partis, de mouvements et d’associations, l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (Anad), avaient également appelé à se joindre au mouvement de protestation.

Dans plusieurs quartiers, des heurts ont éclaté entre de jeunes manifestants et les forces de l’ordre, selon un journaliste de l’AFP.

Source AFP