Le présentateur de la BBC Gary Lineker

Lineker a été démis de ses fonctions de présentateur de l'émission Match of the Day de la BBC, (Royaume-Uni). (RYAN CROCKETT/JMP/SHUTTERSTOCK/ SIPA)

Gary Lineker, footballeur, viré par la BBC pour des tweets sur la politique des réfugiés

Après que l’ancien footballeur a critiqué un projet du gouvernement sur l’immigration, le groupe audiovisuel public est sous la pression du camp conservateur mais aussi de l’opposition.

Gary Lineker est-il allé trop loin ? L’ancienne gloire du football anglais a été suspendue de ses fonctions de présentateur à la BBC, vendredi 10 mars, pour avoir critiqué un projet du gouvernement conservateur britannique sur l’immigration. Depuis, le géant de l’audiovisuel britannique est sous pression, l’affaire ravivant le débat sur l’impartialité de la BBC et des critiques concernant sa direction. Franceinfo rembobine la polémique.

On vous raconte la tourmente causée par la suspension du présentateur de la BBC Gary Lineker

Sur Twitter, où il compte 8,8 millions d’abonnés, Gary Lineker s’en est pris, mardi, au projet de loi du gouvernement visant à empêcher les migrants arrivant par la Manche de demander l’asile au Royaume-Uni. Il a dénoncé “une politique cruelle à destination des plus vulnérables, dans un langage qui n’est pas sans rappeler celui qui a été utilisé par l’Allemagne dans les années 1930”. Le texte a aussi été critiqué par l’ONU, qui a accusé Londres de vouloir “mettre fin au droit d’asile”.

Gary Lineker a l’habitude d’exprimer ses positions politiques progressistes, notamment pour l’accueil des réfugiés. Durant sa carrière, il était surnommé “Mister Nice” (“Monsieur Gentil”) pour son comportement irréprochable, n’ayant jamais écopé d’un seul carton jaune.

La BBC suspend son présentateur star

Gary Lineker, 62 ans, a été mis à pied, vendredi, pour avoir “commis une infraction aux consignes”“La BBC a décidé qu’il allait se retirer de la présentation de ‘Match of The Day’ jusqu’à ce que nous ayons un accord clair avec lui sur son utilisation des réseaux sociaux”, a déclaré l’entreprise. Après le tollé suscité par son tweet, Gary Lineker avait répété qu’il assumait ses propos. Il avait aussi assuré, toujours sur Twitter, qu’il avait “très hâte” de présenter samedi son émission culte, qu’il présente depuis 1999.

Le patron de la BBC refuse de démissionner

Une pétition de soutien à Gary Lineker dépassait, samedi matin, les 190 000 signatures et le hashtag #BoycottBBC était en tendance sur Twitter. Côté politique, la décision du groupe audiovisuel a été dénoncée par de nombreuses personnalités, de l’opposition travailliste jusqu’à la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon, qui a qualifié d’“indéfendable” la position de la BBC. Elle met selon elle “en danger la liberté d’expression face à la pression politique”.

Selon The Daily Express, un groupe de 36 députés conservateurs britanniques auraient écrit une lettre au directeur général de la BBC, Tim Davie, pour demander des excuses “sans réserve” du présentateur. Interrogé sur son éventuelle démission, le patron a répondu samedi : “Absolument pas”, affirmant “attendre avec impatience que nous résolvions cette situation”“Pour être clair, la réussite à mes yeux serait que Gary revienne à l’antenne et qu’ensemble nous offrions au public une couverture sportive internationale”, a-t-il ajouté.

Des émissions sont annulées durant le week-end

Samedi, plusieurs émissions de football ont été annulées à la dernière minute, forçant la BBC à s’excuser auprès des téléspectateurs. Les audiences ont explosé pour “Match of The Day”, qui a été diffusé dans un format réduit, sans présentateur ni consultants. Plus de 2,5 millions de téléspectateurs ont regardé, presque 500 000 de plus que la semaine précédente, selon la BBC.

Dimanche, la programmation sportive de la BBC a été de nouveau chamboulée après la défection de nombreux consultants et commentateurs, tels que les anciens internationaux anglais Ian Wright et Alan Shearer, “solidaires” de Gary Lineker. “Black-out à BBC Sport”, a titré, dimanche, le Sunday Express. Gary Lineker “adore ‘Match of The Day’ mais il ne reviendra jamais sur ses propos”, a affirmé le fils du footballeur, George Lineker, dans le Sunday Mirror.

Le gouvernement réclame de l'”impartialité”

Dimanche matin, le ministre britannique des Finances, Jeremy Hunt, a affirmé qu’il voulait que “la BBC conserve sa réputation d’indépendance et d’impartialit锓Lorsque vous m’interviewez, les gens doivent savoir que vous le faites au nom du public, et non pour des raisons politiques”, a-t-il dit. La BBC est régulièrement attaquée par les conservateurs qui l’accusent notamment d’avoir couvert le Brexit de manière biaisée et de s’intéresser aux élites urbaines plus qu’aux classes populaires. Le gouvernement a gelé l’année dernière pour deux ans la redevance.

Du côté de l’opposition, les critiques s’orientent aussi contre la nomination, en 2021, sur conseil du gouvernement, de Richard Sharp à la présidence de la BBC. Cet ancien banquier, soutien financier connu du parti conservateur, aurait peu avant sa prise de poste joué les entremetteurs pour aider son ami et ancien Premier ministre Boris Johnson à obtenir un prêt de 800 000 livres (900 000 euros).

SOURCE franceinfo avec AFP