6 juillet 2022

Lisa Cook, le 3 février 2022, lors de son audition devant la commission bancaire du Sénat des Etats-Unis. (KEN CEDENO / AFP)

Etats-Unis : Lisa Cook devient la première gouverneure noire de la banque centrale américaine

Sa nomination intervient dans un contexte de forte inflation, sans pour autant peser sur la croissance économique et l’emploi.

Il s’agit de la première femme noire à occuper cette fonction. Le Sénat américain a confirmé, mardi 10 mai, la nomination au poste de gouverneure de la banque centrale américaine (Fed), de l’économiste Lisa Cook, malgré l’opposition des républicains. Les sénateurs ont voté par 51 voix contre 50 en faveur de la candidate choisie par le président américain Joe Biden. C’est le vote de la vice-présidente des Etats-Unis Kamala Harris qui a permis d’aboutir à une majorité. Son mandat court jusqu’en janvier 2024.

Sa nomination s’était heurtée à une forte opposition. Le chef des républicains au Sénat, Mitch McConnell, avait même reproché à Lisa Cook d’avoir “poussé des théories du complot” autour du racisme et de la police. Lisa Cook a fait partie des conseillers économiques de la Maison Blanche à l’époque de Barack Obama, mais aussi dans l’équipe de transition de Joe Biden.

Une enfance dans le Sud des Etats-Unis

Lisa Cook devrait apporter à la Fed une nouvelle perspective. Son travail est orienté sur les dommages causés à l’économie par la discrimination et sur les conséquences des ralentissements économiques pour les populations pauvres. Elle parle cinq langues, dont le français et le russe. “Mes convictions ont été façonnées par mon enfance à Milledgeville, en Géorgie (sud-est des Etats-Unis, ndlr). C’était le Sud déségrégationniste”, avait-elle expliqué le 3 février, ajoutant que Martin Luther King était “un ami de la famille”. Elle a aussi travaillé sur le redressement du Rwanda après le génocide de 1994. Sa nomination intervient alors que la banque centrale doit lutter contre la forte inflation, sans pour autant peser sur la croissance économique et l’emploi.

Les élus avaient déjà, en avril, confirmé la gouverneure démocrate de la Fed Lael Brainard au poste de vice-présidente de l’institution. Joe Biden avait en effet plusieurs postes à pourvoir à la Fed, lui donnant l’occasion de remodeler le conseil des gouverneurs de l’institution. L’assemblée plénière du Sénat doit encore se prononcer sur la reconduction du président Jerome Powell, à qui Joe Biden a offert un second mandat de quatre ans, ainsi que sur la nomination au poste de gouverneur de Philip Jefferson, un professeur d’économie afro-américain.

Source franceinfo avec AFP