16 juin 2024

leun2trois.com

Comprendre pour informer pour rendre compte de ce qui se passe dans le monde

Etats-Unis et UE volent au secours de l'armée nigérienne

Le soutien des Américains a été réitéré ce jeudi (16.03.2023) à Niamey par le secrétaire d'Etat américain

Etats-Unis et UE volent au secours de l’armée nigérienne

À la demande des autorités nigériennes, le Conseil européen, dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune, a lancé une mission de partenariat militaire avec le Niger.

Le soutien des Américains a été réitéré ce jeudi (16.03.2023) à Niamey par le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken. À l’issue de sa rencontre avec le président Mohamed Bazoum, le chef de la diplomatie américaine a annoncé une nouvelle aide humanitaire à la région du Sahel, d’un montant de 150 millions de dollars, ce qui porte le total de cette aide à 233 millions de dollars pour 2023.

Antony Blinken en compagnie du président Mohamed Bazoum à Niamey, le 16 mars 2023

«Nous voulons également soutenir des investissements dans la sécurisation à long terme de ces investissements. Aider à enquêter, réduire le terrorisme, l’extrémisme violent. Nous nous engageons à continuer d’investir dans la résilience des démocraties face à un large éventail de menace et de défis, de la corruption à la désinformation, pour soutenir une presse libre et indépendante comme nous le faisons au Niger depuis des décennies», a notamment déclaré Blinken.

La coopération avec le Mali et le Burkina Faso est devenue très difficile. C’est pourquoi les Etats-Unis ont décidé d’apporter leur aide au Niger afin de lutter contre l’expansion djihadiste dans la région, souligne Ulf Laessing, directeur du programme Sahel de la fondation allemande Konrad Adenauer, à Bamako. 

Le chancelier Scholz lors de sa visite au Niger en mars 2022

Il ajoute que l’Allemagne a également promis de former une unité de reconnaissance à Téra (Ouest) vers la frontière avec le Mali et le Burkina Faso.

Elle s’appuie aussi sur l’expérience acquise lors de la formation des forces spéciales à Téra jusqu’à l’année dernière. Une équipe très réduite sera présente sur place. Elle travaillera avec des instructeurs, des formateurs mobiles“, précise Ulf Laessing.

La mission de partenariat militaire européenne va soutenir la mise en place du Centre de formation des techniciens des forces armées nigériennes et devra également fournir, sur demande, des conseils d’experts et des formations aux spécialistes des forces armées nigériennes. 

“Au Niger, l’UE tire les conséquences du Mali et de l’Afghanistan où une équipe très réduite sera d’abord présente sur place afin de former de manière plus ciblée. Par rapport au Mali, des centaines d’instructeurs avaient formé pendant près de dix ans des soldats de l’armée malienne aux compétences de base de l’infanterie sans que des progrès aient été réalisés. Au Niger, les objectifs sont plus clairs”, Ulf Laessing, directeur du programme Sahel de la fondation allemande Konrad Adenauer.

ll est prévu enfin qu’elle soutienne la création d’un nouveau bataillon de communication et d’aide au commandement. Cette mission, qui coûtera près de 28 millions d’euros, durera trois ans.

Par Eric Topona Deutsche Welle