10 août 2022
Maryse Condé

"Ils ont fait un beau choix", lâche Maryse Condé, remplie d’émotion.,©Inès Apetovi

Des lycéens mettent à l’honneur Maryse Condé et son œuvre

La Guadeloupéenne Maryse Condé était l’invitée d’honneur de la ville de Sarcelles, ce vendredi 24 juin. Des lycéens lui ont rendu hommage lors d’une représentation théâtrale, adaptation de son roman “Moi, Tituba sorcière… noire de Salem”.

Beaucoup d’émotion à Sarcelles, en région parisienne, lorsque Maryse Condé à fait son apparition dans la salle André Malraux. Malgré ses 85 ans et ses problèmes de santé, l’autrice guadeloupéenne a tenu à faire le déplacement pour assister à l’adaptation théâtrale de son roman “Moi, Tituba sorcière… noire de Salem”. “Les sorcières de Sarcelles”, nom de la pièce jouée par les 24 lycéens en classe de seconde du lycée de la Tourelle, ont “comblé de joie” Maryse Condé, qui a prononcé ses quelques mots : “C’est un mélange de sentiment confus, entre le bonheur et la fierté. Je reçois cette journée qui me comble de joie” a-t-elle déclaré.

Une “immense fierté” pour les lycéens

Yanis, 16 ans, monte pour la première fois sur scène. C’est une grande première pour le jeune homme, qui n’est pourtant pas stressé : “Je ne ressens pas trop de stress, mais plutôt de l’excitation, surtout de jouer devant Maryse Condé. C’est vraiment un honneur”, précise le lycéen.

Les Sorcières de Salem • ©Inès Apetovi

Antoni et Inès font partis d’un comité interne au lycée de la Tourelle, qui soutient le changement de nom du lycée en celui de Maryse Condé. Pour eux, rencontrer l’écrivaine originaire de Guadeloupe est également un grand honneur : “On a milité pour elle, c’est une immense fierté de la voir en vrai”, sourit Antoni. “On se reconnaît à travers elle, à travers son histoire. On la connaît grâce à ses livres, on a appris son histoire, mais elle n’est pas assez connue en France”, rappelle Inès.

Pour ces jeunes, l’événement est de taille, ainsi que pour toute la municipalité de Sarcelles, qui a remis à Maryse Condé un bouquet de fleurs ainsi que la médaille d’honneur de la ville.

“Ils ont fait un beau choix”, lâche Maryse Condé, remplie d’émotion. Si la décision est validée par la région Île-de-France en septembre, le lycée de la Tourelle sera le premier lycée de France à porter le nom de l’autrice guadeloupéenne.

Source francetvinfo