6 juillet 2022
Opération mains propres dans les entreprises ivoiriennes

Côte d’Ivoire : Opération mains propres, voici les DG qui tremblent

Dans la titrologie du samedi 13 novembre 2021, la presse ivoirienne s’intéresse à “l’opération mains propres” initiée par Alassane Ouattara. Elle nous apprend également que la CPI (Cour pénale internationale) a décidé d’ouvrir des enquêtes dans le camp de l’actuel président ivoirien.

Le Sursaut donne le ton de la titrologie du samedi 13 novembre 2021 en ouvrant une lucarne sur “l’opération mains propres” qui vise plusieurs structures de l’Etat. “Voici les DG de sociétés étatiques et EPN qui tremblent !”, écrit notre confrère à sa Une. Il faut préciser que Lanciné Diaby vient d’être débarqué de la tête du FER (Fonds d’entretien routier). Par ailleurs, L’Inter révèle qu’après le DG du FER, celui de l’ANSUT, a été remercié.

Sur le sujet, Le Nouveau Réveil préfère s’interroger. “Bonne gouvernance ou règlement de compte au RHDP ?”, cherche à comprendre le confrère dans sa titrologie.

L’Inter nous apprend qu’après le camp Gbagbo, les autres parties sont désormais dans le viseur de la CPI (Cour pénale internationale). Pour sa part, Le Patriote écrit que malgré l’interdiction de l’importation des véhicules de moins de cinq ans, des trafiquants parviennent à dribbler les douaniers à la frontière Est de la Côte d’Ivoire.

Par K. Richard Kouassi afrique-sur7