6 juillet 2022
Le Président Tebboune invite Macron à effectuer une visite à Alger

Algérie-France

Algérie-France : Le Président Tebboune invite Macron à effectuer une visite à Alger

DIPLOMATIE : Il a évoqué son souhait de bâtir une “relation de confiance et d’amitié”, avec un “regard vers l’avenir, à la hauteur des ambitions partagées”

Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a adressé, ce lundi, ses félicitations à son homologue français, Emmanuel Macron à l’occasion de sa réélection, dimanche, pour un second mandat à la tête de la France.
Dans sa lettre publiée, lundi après-midi par la présidence algérienne, Abdelmadjid Tebboune a évoqué son souhait de bâtir une “relation de confiance et d’amitié”, avec un “regard vers l’avenir, à la hauteur des ambitions partagées”. Dans ce sens, le chef de l’Etat algérien a invité son homologue à visiter prochainement l’Algérie pour une nouvelle page des relations algéro-françaises”.

“La confiance que le peuple français vous a renouvelée est un signe de gratitude pour les résultats que vous avez obtenus, et un témoignage d’une reconnaissance pour vos qualités d’hommes d’État que vous avez mises au service des intérêts de votre nation et de sa place sur la scène internationale », a écrit d’abord Abdelmadjid Tebboune, exprimant à Macron ses « chaleureuses félicitations ».

Mettant l’accent sur “la qualité” de la “relation personnelle empreinte de confiance et d’amitié” qu’il partage avec Emmanuel Macron, il a exprimé sa ” satisfaction” de ce qu’il a qualifié “d’avancées enregistrées, quoique relativement, dans le partenariat algéro-français” .

“J’espère qu’au moment où vous entamez un second mandat, ce partenariat s’enrichit par l’effort conjoint dans le processus des relations bilatérales, pour le porter aux meilleurs niveaux espérés », a-t-il ajouté. Il a également souligné l’« opportunité historique » qui s’offre aux deux pays pour « entrevoir l’avenir et prendre en charge nos ambitions avec courage et responsabilité ».

Pour le Président algérien, “qu’il s’agisse de mémoire, de relations humaines, de consultations politiques ou de projections stratégiques, de coopération économique et d’interactions dans toutes les sphères de travail en commun, la vision rénovée, pleinement respectueuse des souverainetés et de l’équilibre des intérêts, que nous partageons, a le potentiel d’ouvrir à nos deux pays de vastes horizons d’amitié, de convivialité harmonieuse et de complémentarité mutuellement avantageuses”.

Abdelmadjid Tebboune a terminé sa lettre en exprimant à Macron son « plaisir » de l’accueillir « prochainement en Algérie », tout en l’invitant à lancer « ensemble » une dynamique qui va de l’avant « dans le traitement des grands dossiers… et dans l’intensification et l’élargissement des relations algéro-françaises ».

Pour rappel, Alger et Paris ont traversé, en novembre dernier, une zone de turbulence, en raison notamment des déclarations de Macron sur le système algérien et l’histoire du pays.

AA/Alger/Aksil Ouali